Les lundis de l’Histoire – épisode 11 – Voilààààààà, c’est finiiiiiiiiiii !

Votre rdv bloodbowlistico-historique du lundi !

Nous voici au terme de notre première saison, les bases du sport et de son Histoire sont posées. Nous reviendrons (peut-être) un jour pour vous présenter l’historique des différentes équipes et races qui font de Blood Bowl LE sport du XXVème siècle.

Sans plus attendre, l’épisode du jour :


EPILOGUE

 

Vous en avez forcément entendu parler, de ces anciennes stars du Blood Bowl… Mais que sont-elles devenues ?

Le coach de l’équipe gobeline des Bog Boyz a finalement décidé de ne plus aligner de Chariot à Pompe après que l’équipage ait perdu le contrôle de ce véhicule et que l’infernale machine ait massacré la moitié de son équipe… Il s’agissait, malheureusement, de la moitié ayant compris les stratégies du coach, ce qui explique pourquoi cette équipe a disparu des terrains de Blood Bowl.

Yeeeya, le fameux Gobelin volant, a décidé de prendre sa retraite après avoir atterrit sur l’orteil de Morg’N’Thorg à la dernière seconde d’un match, l’ogre lui ayant alors promis que s’il le retrouvait sur un terrain, il le forcerait à manger ses propres orteils !

Zorn « dent de sabre » Uzkrag : joueur des Ziggourats de Zharr-Naggrund, il continue de massacrer ses adversaires et essaye toujours de faire reconnaître ses talents au monde entier (il s’applique tout particulièrement lorsqu’il joue contre des Elfes…)

Griegor Miessen, le Lanceur Humain de génie, n’a pas été engagé par les Reavers (ils redoutaient en effet d’engager deux joueurs ayant des noms similaires…) et semble prêt à continuer ses études à la Haute École de Mathématique de Nuln… L’attrait du Blood Bowl sera-t-il suffisant ?

Après avoir eu le choix de rejoindre les grosses équipes naines, Dumgrim Quicstride reste le joueur nain le plus rapide du circuit open et il continue de vendre, extrêmement cher, ses talents aux plus offrant…

Erik Kantona : ce joueur Bretonnien est tout autant célèbre pour ses talents que pour ses sautes d’humeur (certains spectateurs ont toujours la trace de ses crampons imprimé sur leur visage). Il s’adonnerait désormais à la peinture ou tournerait des films pour la Cabalvision.

Dodgee Gueulemoch : cet Hobgobelin vicieux a marqué le monde du Blood Bowl par ses nombreuses conduites anti-sportive sur le terrain. Il donne désormais des cours pour apprendre aux joueurs débutants a détourner au mieux l’attention de l’arbitre.

Vinny Valhalla : ce joueur célèbre pour la protubérance se trouvant sous la ceinture a déçu de nombreuses supportrices lors de sa retraite, quand il a révélé qu’il portait une coque de protection qu’il surnomma affectueusement la « coque d’Odin ».

Roger Mortis : lorsque cette momie pris sa retraite, son célèbre blouson de cuir floqué de son numéro fétiche, le 007, fut revendu plus de 75.000 P.O., qui furent destinées aux oeuvres du cimetière des petits orphelins.

Larholen Swift : avec son frère Wallen, il tente aujourd’hui de conduire son équipe d’elfes à la victoire.

Big Jobo Piedsvelu : Capitaine de l’équipe Halfling des Faucheurs de Luzerne jusqu’en 2475, quand sa taille fut dramatiquement réduite après que le géant des tempêtes Gurk Gratte-Nuages des Asgard Ravens lui ai marché dessus. Jobo fut enterré deux semaines plus tard dans un petit sac.

G’Ral la Sangsue : Joueur vedette de l’Étoile de la Mort, G’Ral en était l’un des meilleurs marqueurs avant sa retraite forcée. Il s’est en effet empoisonné en suçant le sang d’un Nain du Chaos. La Goule milite désormais dans un mouvement végétarien.

Grim Hache-Rouge : célèbre pour sa course victorieuse de 41 lieues après avoir été tiré d’un canon trop chargé dans un match contre les Yeux Crevés en 2480. Grim fut le meilleur marqueur des Warhammerers mais connu une triste fin en regardant dans l’affût d’un canon au moment où l’obus sortait. Néanmoins, il reçu à titre posthume, le trophée de la Mort la Plus Spectaculaire décerné par Canal 7 pour la saison 2487.

Jeremiah Kool : cette immense star Elfe Noir a pris sa retraire et l’on a plus entendu parler de lui depuis… De sombres rumeurs disent qu’il se serait retiré en Ulthuan où son or lui a permis d’être accepté en terre ennemie. Mais ce ne sont que des rumeurs…

Norman « Psycho » Bates : célèbre pour ses attaques sous la douche d’avant match, Norman semble être tombé sur plus fort que lui lorsqu’il s’en ait pris à Zug la Bête… Depuis, il refuse de se doucher avec les autres s’ils ont des savonnettes…

Hargin « le Dur » : résistant comme une pierre, ce vétéran Nain continue de mener son petit bonhomme de chemin dans les équipes Naines pouvant s’offrir ses talents… Sa technique préférée restant le coup de boule, il recherche toujours un joueur ayant un crâne
plus solide que le sien.

« Crade » Ghurty : cette Goule très agile donne désormais des cours de réception aux zombies de son cimetière et elle souhaite monter une équipe dès que ceux-ci seront suffisamment bons dans ce domaine du jeu… Nous lui souhaitons bien du courage…

Pipsqueak : ce Skaven, rapide comme l’éclair, s’est reconverti dans le vol à la tire et il est actuellement recherché dans plusieurs villes du Vieux Monde avec une forte récompense à la clef pour qui pourra le ramener…

Galron Feuilledor : après une longue carrière sur les terrains de Blood Bowl, il a ouvert une salle de musculation dont le slogan est « devenez fort comme moi ! ». En apprenant la nouvelle, Varagh aurait rétorqué : « ouè, devn’é for kom lui é vné vous fèr massakré ! » avant d’éclater de rire.

Grimran « le gouv’neur » : ce joueur à commencé à jouer au Blood Blowl dès son plus jeune âge. Après quelques saisons, il est devenu un leader incontesté pour les équipes dans lesquelles il est amené à jouer.

Racinetranchante Branchedur : cette dryade est l’un des membres les plus craints des Atherlorn Avenger, juste après leur Homme-arbre en fait…

Harry « Le Marteau » Khery : Harry, ancien Blitzer des Croissants de Creeveland, était réputé pour les danses de guerres compliquées qu’il exécutait avant d’inscrire un Touchdown (généralement sur une pile de joueurs adverses !). Harry pris sa retraite en 2486, après une longue carrière de 32 ans dans le jeu et est maintenant professeur de danse.

Larvandel : avec tout l’or qu’il a amassé, il a put s’acheter une bonne partie d’une veille forêt dont l’entrée est désormais interdite à tout être vivants sauf lui. Qu’y fait-il ? Aucun journaliste ayant essayer d’avoir des informations n’est revenu vivant de ce lieu…

Wrag Suceos : cette Goule est considérée comme l’un des atouts majeurs des Champions de la Mort, surtout depuis qu’elle a inscrit 23 Touchdowns en l’espace de deux saisons, se permettant même d’inscrire 4 Touchdowns lors d’un match récent contre l’équipe Naine des Bûcherons, entraînée par le coach débutant Joe Grimno. Elle a également reçue sept titres de Joueur le Plus Valable.

Landir Yvrace : avec son record du plus grand nombre de bombes réussies dans un seul match avec un total de 7, ce joueur des Seigneurs d’Yvresse a permis à son équipe de se faire remarquer lors du dernier Trophée de l’Épique !

Kharesse « Violette Mortelle » Melek : cette jeune Furie Elfe Noire des Har Garneth’s Hell Raiser s’est rendue célèbre par sa capacité à achever tous les joueurs au sol. Elle a reçu en 2494 le trophée de « Tueur le Plus Violent » décerné par l’entreprise McMurty.

Gumbo Ranchstock : Reconnu par le magazine L’Épique ! comme « Le » joueur Halfling capable de faire une passe ou de récupérer un ballon sans craindre que l’équipe adverse se jette immédiatement sur lui, ce joueur qui n’a guère plus de talent qu’un trois-quart humain reste le chouchou de tous les Halflings du Mootland !

Croc : ce lycanthrope à la capacité de se transformer en garou lorsqu’il le désire. La plupart du temps, c’est un joueur extrêmement violent qui peut très bien réaliser un match complet sous sa forme humaine (de mauvaises langues disent alors qu’il se serait laissé corrompre par ses adversaires…)

Naquat Queer : Après avoir ingurgité beaucoup de Malepierre, Naquat a également reçu la bénédiction du Rat Cornu sous la forme de tentacules qui ont remplacées sa main et lorsque son visage s’est métamorphosé en quelque chose de trop horrible pour qu’il puisse se présenter en place publique. Il a reçu le titre de « Joueur le Plus Révoltant » deux années consécutives, en 2494 et 2495.

Herbert Grossebaie : Il s’est reconverti dans la cuisine où il a créé une entreprise qui fait des plats à base de tomate et de pâte qu’il appelle « Pidza ».

Pointemort L’étrangleton : Après avoir écumé les principales équipes du Chaos sous différentes identités, il s’est rapidement fait remarquer sous son véritable nom, reportant les prix de la « Décapitation la Plus Drôle » en 2465, 2472, 2491 et 2494. Les Dieux l’ont remercié en faisant de lui un immortel Prince Démon du Chaos capable désormais de massacrer à lui tout seul l’équipe adverse !

Grondetonnerre Trembleterre : les géants ont développé un certain intérêt pour le Blood Bowl (massacre, baston et castagne…) et ils ont même essayé de créer leurs propres équipes. Le fait qu’ils n’aient pas compris l’intérêt du ballon explique leur manque de réussite ! A ce titre, Gondetonerre est un joueur géant typique et particulièrement enthousiaste qui a déjà causé la mort de plus de 114 adversaires. Attention, malgré tout, au bruit (et aux dégâts !) qu’il fait lorsqu’il chute !

Le Bombardier Fou : Klauz Von Egh, expert en poudre à canon à l’université de Nuln, était aussi un passionné de Blood Bowl. Lors de son décès, un nécromancien le ramena d’entre les morts persuadé que c’était une bonne idée d’ajouter un Bombardier à son équipe. L’idée eut un franc succès auprès des fans, le squelette connu désormais sous le nom de Bombardier Fou étant aussi dangereux pour ses adversaires que pour sa propre équipe ! Il a remporté le prix de la « Mort la Plus Amusante » en 2457, 2459, 2467, 2472, 2473,
2474, 2485, 2491 et en 2493.

Et le plus célèbre d’entre tous, celui que l’on n’oubliera jamais : Thrud le Barbare. Thrud est le prototype même du champion du peuple : il est fort et héroïque, mais il a malheureusement le QI d’un bon gros snotling. Thrud aime tellement le combat (comme n’importe quel fan de Blood Bowl) mais aussi l’inévitable popularité qui va de paire avec le fait d’être un joueur de Blood Bowl (demandez donc à Griff !) qu’il a décidé un beau jour de ramasser la vessie de porc et de s’élancer sur le terrain avec (à la plus grande consternation de l’animal !). Le fait de devoir « marquer un Touchdown » ou de devoir rester dans la même équipe une fois entré sur le terrain sont des choses qui n’ont aucun intérêt aux yeux de Thrud : seule compte pour lui la baston ! Ceci explique pourquoi les équipes sont assez frileuses lorsqu’il faut s’adjoindre ses services et aussi pourquoi il ne reste jamais dans une équipe plus d’un seul match. Mais d’un autre côté, le nombre de supporters suivant les exploits de Thrud garanti à l’équipe qui l’engage d’excellentes recettes et de jouer dans un stade rempli, ce qui incite certains coachs à prendre le risque de voir Thrud massacrer ses propres coéquipiers et de marquer contre son camp si le match dure trop longtemps…

8 réflexions sur “Les lundis de l’Histoire – épisode 11 – Voilààààààà, c’est finiiiiiiiiiii !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s