La Vérité sur Xwing V2…

(… Ou : « Mon avis après une seule partie).

2 septembre 1960. Place de la Révolution. La Havanne. Cuba.

 

Fidel Castro est au pupitre. Voilà déjà deux heures passées d’un discours enflammé. Les premières salves passées sur le prix du gazole et la rumeur sur la taille réelle d’Arianna Grande qui soit dit en passant n’est pas si « grandé » que ça, Fidel Castro s’apprête à entamer le cœur de son discours et de son attaque envers le capitalo-centrisme.

« Et en me dites pas que la V2 d’Xwing n’est pas la dernière attaque aux valeurs de bien être et de partage de la Revolution !! »

« Voici que nos ennemis de chez FFG essayent encore de nous berner avec leurs manœuvres grossières !! Ces messieurs Celtes et Galéiques veulent nous faire plonger dans leur goût sale et abject du mesurage de kiki ! »

« La Revolution ne cédera pas un pouce de bite de notre idéal !

La Revolution sera la garante de notre honneur !

La Revolution traquera les traîtres qui ont vendu l’image du Ché pour faire des camping car !

La Revolution ne toléra pas encore une fois de voir des Cartes CHEATEES !! »

Un cri dans la foule répondit au Comandanté…

« Oui, Amigo Mio, Oui Cheaté !! La Revolution combattra le mal capitalo-démoniaque qui nous vendait une action avec la deuxième gratuite comme un cadeau Bonux !!

PUSH THE LIMIT !! CHEATE !!! »

« Tu ne nous emmerderas plus avec ta propagande de Superette, enfoiré de Push the Limit !! »

R2D2 !!!! CHEATE !!!!

« Tu ne nous fourgeras plus des boucliers à l’infini, petit droïde venu de l’Enfer Capitaliste !!!

PREDATOR !!!! CHEATE !!!!!!!!!

« Tu le vois ton Bull Eye ??? Essaye d’attraper la vachette d’Intervilles dedans, Bouseux du Kansas !!!! »

BIGGS DARKLIGHTER !!!!

CHEATE !!!!!!!!!!!!!!

« La Revolution ne te laissera plus prendre tous les dégâts à la place de ton petit copain de Luke Skywalker !!!!

Parlons en de LUKE SKYWALKER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

CHEATE !!!!!!!!!!!!!!!!!!

« Ah tu fais moins le malin, hein, Luke de mes couilles ???!!???? T’étais le CHEATE des gros CHEATE et tu ramènes moins ta fraise, hein ?????????

« Hein mon petit Luke ??? Tu veux pas aller pleurer dans les jupes noires de ton Papa ?????

Mais c’est quoi ce truc en violet, là en bas à droite ????

Des points de Force ????

Qui se régénèrent tous les tours ?????

Mais ça ne serait pas un peu cheaté, ça ?????? »

Publicités

Le numérique, c’est fantastique ?

C’est la question de la rentrée. Le petit monde du jeu de figurines et du jeu de plateau se retrouve devant une belle équation : l’ajout d’une part numérique a certains de nos jeux favoris est-elle une bonne chose, un mal nécessaire ou de la pourriture de Nurggle en boîte ??

Voici le topo : 2 de nos jeux préférés : Xwing et Guildball ont pris des décisions radicales concernant leur mise à jour de cette rentrée et on « ajouté » une dose de numérique dans leurs jeux. Voyons chaque exemple précisément.

Xwing.

Le pitch : un jeu de Figs mais avec des figurines en plastiques pré-peintes, des gabarits inclus dans la boite, des tokens en carton, des cartes de vaisseaux et d’améliorations, bref, le meilleur de l’accessibilité d’un jeu de plateau au service d’un jeu de Figs.

FFG n’a pas mis les petits plats dans les grands mais a complètement refondu son jeu : la V2 de Xwing vient de sortir (on vous en reparle bientôt) et on a eu droit à un changement en profondeur : tout change ou presque ! Les cadrans de manouevre des vaisseaux, les cartes de pilotes, les cartes d’améliorations avec disparition de pratiquement toutes les cartes « phares » (CHEATEES, diront certains), bref FFG n’a pas rigolé avec sa nouvelle mouture.

Le grand changement qui concerne cet article, c’est la disparition sur les cartes des points d’escadron.

(Avant/Après)

Pour former votre équipe, vous devez dépenser un certains nombre de points d’escadron (100 points pour la V1, 200 points pour la V2). Maintenant, vous ne pouvez plus le faire en ayant « seulement » les cartes physiques du jeu, vous devez passer obligatoirement par un « Squad Builder » informatique (application smartphone, ou site internet).

L’intérêt mis en avant par FFG ? Les mises à jour seront beaucoup plus faciles et les concepteurs du jeu pourront adapter beaucoup plus facilement le prix des améliorations et des vaisseaux. Pour la V1, ils sortaient de temps en temps un errata, mais FFG n’a jamais sorti en version imprimée les cartes modifiées, ou a été obligé de sortir des cartes avec des coûts négatifs pour baisser le coût des vaisseaux (ça devient compliqué à expliquer à un néophyte tout ça).

Le célèbre Titre Tie-Defender à -2 points.

Franchement, on ne peut que saliver devant la promesse (mais pour l’instant ce n’est qu’une promesse) de plus de réactivité dans les mises à jour et les rééquilibrages des vaisseaux.

Là où le bas blesse, c’est qu’à la sortie de la V2, le Squad builder était pourris de bugs et ne marchait pas… Donc impossible de créer une Team ! C’est ça l’informatique, c’est super quand ça marche ! FFG a mis à disposition sur son site les listes de cartes avec les coûts, donc y a qu’à les imprimer et se reporter à ces listes.

Voilà pour le premier exemple : Vous achetez quand même un jeu incomplet mais avec des promesses de mises à jour plus régulières et une application « officielle » qui est obligatoire pour pouvoir jouer (quand elle marche)(le problème semble avoir été réglé depuis). On s’éloigne du « ouvrez la boite et jouez ».

Le Squad builder officiel c’est bien, on passait deja par un non officiel pour faire nos listes, mais l’absence de points sur les cartes empêche de savoir en un coup d’œil si la carte est chère ou pas, par exemple.

Guild Ball.

le pitch :  C’est l’histoire d’un mec… Normal, le mec… D’un vrai jeu de Figs avec figurines en métal à monter, peindre, etc… Steamforged a fait depuis une belle évolution de son jeu pour arriver à la sortie des nouvelles équipes en boites complètes avec Figs en PVC déjà montées, cartes de joueurs, tokens de compétences et de conditions, bref tout ce qu’il faut pour jouer rapidement. La boîte de base contient tout ce qu’il faut avec les gabarits en cartons, dés, etc… On s’approche également vraiment de la simplicité et de l’accessibilité d’un jeu de plateau.

Autre particularité du jeu de fantasy football, toutes les règles et cartes de joueurs sont en accès total et gratuit. En fait Steamforged n’est rien d’autre qu’un vendeur de Figs.

La problématique : là aussi il s’agit des mises à jour et des erratas. Steamforged a mis en place un cycle de 6 mois où certains joueurs et Teams sont mises à jour pour rééquilibrer la balance du jeu. Là on sait que ce n’est pas une promesse, c’est même la grande force du jeu avec un équilibrage permanent des forces en présence. Les cartes de joueurs mises à jour sont donc en accès libre imprimables sur le site et Steamforged remet ensuite à jour chez tous les vendeurs les cartes contenues dans les packs. On imagine le boulot de fou, mais ça permet que le produit acheté soit toujours à jour.

Et viens en octobre la grosse mise à jour de la saison 4…

Steamforged en profite pour « officialiser » une application smartphone, pas mal foutue, qui permet de faire un match en comptant les points de vie (mais ça reste assez sommaire pour l’instant, je trouve).

Et ils annoncent également une autre « nouvelle » : la disparition des cartes de joueurs « physiques » dans les packs de teams……….

Bye, bye…

C’est à dire que t’achètes une Team et t’as pas les cartes avec… Surtout que ces cartes sont un des gros avantages de GB : toutes les compétences sont notées clairement, t’as pas à te référer en cours de match à un gros bouquin de règles pour savoir ce qu’est telle ou telle comp.

Alors, oui, tu pourras jouer direct avec l’app (mais allez regarder précisément la carte sur ton smartphone, ça prendra plus de temps), oui tu pourras imprimer les cartes mises à jour direct, oui ils vont mettre en place un service de « Print à la demande » pour commander les cartes que tu veux, oui, oui, oui…. Mais non. 🙂

Une boite où tu as tout mais finalement t’as pas tout ? Ben ça sonne moins bien hein ? 😉 Bon Steamforged est une petite boite (encore) mais là, bon, ça sent la décision hâtive prise en se disant « Chouette le numérique va tout régler !!! »

Yoko Uno (Ca n’a rien à voir, mais c’est tout)

Et pour finir, je m’en va vous compter deux exemples d’intégration du numérique dans le jeu auxquelles j’ai été confronté ces dernières années :

Xwing. Championnat régional Paris. Janvier 2017.

Xwing déjà. Un très bon week end passé à se faire fesser et un certain match contre un gars qui avait intégré le numérique à sa façon de jouer : il utilisait une application pour lancer les dés.

Un mec absolument antipathique, je dois bien dire, qui devait être un adepte de la Grande Théorie du « y a des bulles d’air dans les dés, ça fausse les résultats » (oui, oui, j’ai assisté à ce débat sérieux et passionné entre plusieurs joueurs d’Xwing et je peux vous dire que ça vaut son pesant de cacahuètes…) Outre le fait que cette théorie fumeuse s’appuie sur des compétences en Physique Quantique aussi solides que les armatures du soutient gorge de Tata Ginette (Tata Ginette fait du 115G, pour bien visualiser), je peux vous dire qu’il est absolument impossible de suivre en face un mec qui tapote sur son smartphone et bien suivre les résultats des dés…. Donc pour lui, un gain de probabilités de 0,00000000000000000000000000000000000001% de chance de réussir un tir (« Ouais, mais si c’est sur le tir qui va te faire gagner en finale, ben ça change tout !! »), pour vous, la désagréable impression de se devoir faire confiance à un mec dont le cerveau est capable de sortir ce genre de théories.

De plus, d’un point de vue strictement concret, et c’est là où je veux en venir, pour pouvoir utiliser sans discontinuer cette application toute une journée le long de 6 matchs sans passer sa vie entre les matchs enfermé dans les toilettes pour brancher son portable sur la seule prise disponible, ce Monsieur avait investi l’équivalent du PIB du Botswana en matériel : 2 smartphones et une batterie externe de portable et jonglait avec une dextérité admirable de ses petits doigts de fée entre les fils et les prises USB…

(2 smartphones, une batterie externe, le R2D2 qui était branché, j’ai pas osé demandé à quoi il servait (un truc marabouté aux ions positifs, sûrement))

Donc voilà pour une expérience concrète de l’ajout du numérique : une aide aux théories les plus fumeuses et 3000€ investis pour lancer 5 petits dés en plastiques numériques… :p

Unlock ! Soirée Jeux Air de Jeux. Avril 2017.

Avril 2017, la Soirée Jeux que nous avions faite avec la présentation d’Unlock ! un des lauréats cette année là. Unlock qui représente une nouvelle « évolution » du jeu de plateau, très à la mode en ce moment : « L’escape Game ». Donc Unlock, c’était un peu la Star de la Soirée, c’est la première fois que j’y jouait, personnellement, donc fallait pas se rater.

La particularité d’Unlock : la nécessité OBLIGATOIRE de jouer avec la boite ET une application, au (grand) mieux sur une tablette pour plus de visibilité (ben ouais, on joue à 5 autour d’une table). Donc Lola avait prévu sa tablette, on était raccord.

Seulement, voilà, ce qu’on avait pas prévu, c’est qu’il fallait bien une tablette, mais une tablette avec de la batterie !! 😀 Et OOUUUUIIIII !!!!!!!!! !D

Donc mode panique pour aller chercher le chargeur chez Lola, mise en charge en attendant de commencer, impatience de la foule en délire (j’en fais trop ?)….

Bon, on a pu ensuite commencer la partie, mais…… on n’a pas pu la finir parce que cette foutue application a sucé la batterie comme Tata Ginette…. j’arrête là les métaphores….

Donc remise sur charge de la tablette et attente pour une deuxième partie avec d’autres joueurs.

Re-début de partie avec la tablette qui tombe en rade, puis téléchargement de application sur un smartphone perso qui finira lui aussi par tomber en rade de batterie avant la fin de la partie (véridique) 🙂

Bref, deux parties et aucune qui est allée au bout du fait de l’utilisation concrète du numérique ! Tout ça pour un jeu de plateau à 60 boules, hein…

Voilà pour aujourd’hui et pour cette petite réflexion autour du numérique !

A bientôt ! 🙂

Christm’Escarbowl, le Dimanche 9 décembre à Bourges : le Tournoi caritatif de Noël.

Oyé Oyé les amis ! Malgré l’absence cette année de votre Tournoi de Noël BBC Blitze Noël, vous aurez droit à votre dose d’agression avec vos petits souliers ! 😀

Notre ami Timbur, du Collège de l’Escargot Rouge de Bourges, vous propose de venir vous tataner le Dimanche 9 décembre 2018 à Bourges.

Mitch et Timbur, la joyeuse bande (lequel des deux bande ?) de Bourges.

Au programme, de la Star de Noël, de la galéjade et des petits nenfants !

Notre Didier à nous vous propose d’offrir un jouet à des petits nenfants par l’intermédiaire du Secours Populaire. Belle initiative.

C’est un cœur tendre, y a pas à dire.

Voici les infos du tournoi :

Le Collège de l’Escargot Rouge a la plaisir de vous convier au Christm’Ecarbowl, l’Escarbowl de Noël !  santa
La demande de NAFisation est en cours.

C’est où donc ? 
Nous jouerons dans la salle habituelle du tournoi, à savoir le centre de loisirs de Bouloises, chemin Tortiot- 18000 Bourges.

C’est quand ? 
Le dimanche 09 décembre 2018. On s’efforcera de respecter le planning suivant :
-09h00 : ouverture des portes et petit café,
-09h30-12h00 : ronde 1,
-12h00-13h00 : repas,
-13h00 -15h30 : ronde 2,
-15h30- 18h00 : ronde 3, suivi de la remise des prix aux vainqueurs

Qu’est ce qu’on mange ?
Le repas vous sera fourni sur place. Si vous avez des restrictions alimentaires, n’hésitez pas à le faire savoir. Enfin, si vous tenez à apporter votre propre nourriture pas de souci, il y a de quoi réchauffer des plats dans la salle.

Combien ça coûte ? 
Parce que l’on est tous de grands enfants, on va penser un peu à nos copains miniatures qui galèrent parfois, à savoir les vrais enfants.

La particularité du Christm’Escarbowl est qu’aucune PAF ne vous sera demandée pour l’organisation du tournoi.
Au lieu de cela, nous vous prierons d’apporter un jouet neuf, dans son emballage d’origine.
Dans l’idéal, les jouets devront être à destination d’enfants de 0 à 12 ans. Il n’y a pas de valeur minimum à respecter, chacun fait en fonction de ses possibilités du moment. Enfin, comme notre communauté est composée à 99% de mecs, pensez aux filles !  Wink

Les jouets ainsi récoltés seront remis au Secours Populaire du Cher (Pères Noëls Verts) le jour même ou, à défaut, dans les jours suivants le tournoi (vous serez tenus au courant).

C’est quoi les règles ? 

Le Père Noël, la Mère Noël et leur équipe sont heureux de vous convier pour le grand tournoi annuel de Laponie !
Il fait grand froid dans ces contrées lointaines mais n’ayez crainte, les lutins ont eu le temps de construire un complexe de stades couverts qui permettront à vos équipes de jouer dans les conditions du Vieux Monde.
Pour vous remercier de votre venue, en début de match, chaque coach se verra offrir un cadeau qui l’aidera (plus ou moins…) pour la rencontre. Et si vous avez vraiment été sage, vous aurez peut-être le renfort d’un des redoutables (plus ou moins…) champions de Laponie !

Le Christm’Escarbowl vous proposera un tournoi de type résurrection, en rondes suisses. Pour la première ronde, on essaiera d’éviter que deux coaches d’une même ligue se rencontrent.
Pas de gain de zombies ou de pourris pour les équipes concernées.

Composition des rosters :

Les rosters seront divisés en 4 groupes :

-Groupe 1 (Rosters Cheatés) : si vous jouez AMAZONES, MORT-VIVANTS,  NAINS, ELFES SYLVAINS, ELFES NOIRS, HOMMES-LÉZARDS ou NAINS DU CHAOS : vous disposez d’une TV 1100 et pouvez ajouter gratuitement  4 compétences simples (pas de double).

-Groupe 2 (Rosters Pas mal) : si vous jouez ELFES PROS, , PACTE DU CHAOS, HUMAINS, , BRETONNIENS, SKAVENS, NECROMANTIQUES, NORDIQUES ou ORQUES : vous disposez d’une TV 1100 et pouvez ajouter gratuitement 4 compétences simples et 1 double.

-Groupe 3 (Rosters Challenge) : si vous jouez HAUTS ELFES, SLANNS, KHEMRI, CHAOS, POURRIS DE NURGLE, VAMPIRES, DEMONS DE KHORNE ou BAS-FOND : vous disposez d’une TV 1150 et pouvez ajouter gratuitement 4 compétences simples et 1 double.

-Groupe 4 (Rosters Minus) : si vous jouez OGRES, GOBELINS ou HALFLINGS : vous disposez d’une TV 1200 et pouvez ajouter gratuitement 5 compétences, dont 3 doubles.

Un coach peut utiliser une part de son budget pour s’offrir des primes de match :
• 0-2 serveuses de Bloodweiser pour 50 000 po chacune
• 0-3 pots de vin pour 100 000 po chacun (50 000 po pour les gobs)
• 0-1 chef cuistôt pour 300 000 po (100,000 po pour les halflings)
• 0-2 champions, qui peuvent être inclus dans votre « 11 de départ »
• 0-2 Staff tristement célèbre

Tous les champions « officiels » parus dans le LRB6, puis dans BB2016+DZ1 & 2, puis dans Spike magazine à l’heure où se déroulera le tournoi seront acceptés.  study
White Dwarf, Black Gobbo et les champions Bugmans sont interdits.
NB : si vous voulez en profiter pour tester un nouveau champion, pensez à imprimer ou écrire ses stats et compétences pour simplifier les choses.
Les cartes spéciales sont interdites.

Barème :
Pour une victoire : 1000 points.
Pour un match nul : 400 points.
Pour chaque TD : + 3 point.
Pour chaque sortie infligée sur Blocage, agression ou arme secrète : + 2 points.

En cas d’égalité finale au classement, les coaches seront départagés :
-d’abord en comparant leurs différences respectives entre TD marqués et TD encaissés, la plus grande valeur l’emportant alors; et si cela ne suffit pas,
-en comparant leurs différences respectives entre le nombre de sorties infligées et le nombre de sorties subies.

Les 3 premiers, le meilleur marqueur ainsi que le bashlord seront récompensés !

Règle spéciale : tout coach qui viendra avec un bonnet de père Noël, des bois de renne ou autres bêtises du style se verra attribuer gratuitement un +1 en pop bien mérité ! rendeer

Parmi les immenses privilèges de ce tournoi, peut être, j’ai bien dit peut être croiser la route de la seule vraie Star du Blood Bowl Hivernal Français, j’ai nommé :

Jaune Snow !!!!!!!!

Si vous voyez une tache jaune dans la neige, c’est pas forcé que ce soit Tonton Jean Pierre qui se soit soulagé la vessie, mais vous aurez le plus surement assisté au passage de Jaune Snow ! Beaucoup l’ont vu et peu en sont revenus (avec leur permis de conduire).

« Approchez, approchez les nenfants ! Je m’en va vous raconter l’Histoire de Jaune Snow, le Bonhomme de Noël alcoolique !! »

C’est un jour de décembre que le Petit Jaune est venu au monde. Exactement un 51 décembre. Toute sa famille fut émerveillée. Il faut dire que la Bonne Fée s’était penchée sur son berceau et avait déployé tout son talent ! Une petite frimousse blonde ! Des yeux d’un bleu Pacific ! Des joues à croquer ! Notre Petit Jaune ressemblait au bébé de la Pub Bébé Cadum (après qu’on lui ait changé la couche pleine jusqu’aux aisselles, avant c’est pas la même limonade) !

Grand papa Snow, apprenant la nouvelle, se jeta cul nu dans la neige.

(Si votre grand père fait ça, appelez sans tarder le 15, c’est pas avec l’âge de ses coronaires qu’il va supporter le froid, ce grand couillon) 

Grand maman Snow, de sa voix grave de baryton de fourneaux, s’adressa à son mari : « T’es pas un peu bourré, Jean Pierre ?? ».

« Oh, j’ai juste pris un pti Jaune… »

Et le prénom du bébé était tout trouvé !!!!!!!!!!!!!!!! Louanges du Seigneur !!! Toutes les cloches des églises de Bourges sonnèrent en meme temps !!

Un peu plus tard, le Petit Jaune avait alors 12 ans, il fit une rencontre qui allait changer sa vie. Venant de Laponie (la patrie du Lapinou)(tu ne peux pas poser un rencard à une nana sans te prendre un vent)(senteur carotte), Jaune vit arriver un soir de réveillon la partie la plus septentrionale de la famille Snow : Tonton Gégé et Tata Ginette, ainsi que leurs deux enfants : Jon et White.

Jaune avait entendu parler de cette vieille branche de la famille mais n’avait jamais rencontré son cousin et sa cousine. L’anisette ne fit qu’un tour dans sa tête !

White était d’une beauté surprenante et irradiait comme une pomme d’amour à Fukushima. Jaune sentit son cœur battre à tout rompre et ses joues rougirent comme un alcootest au sortir du Festival Rock à Billy de Saint-Cyr-la-Paupiette.

Jon quant à lui était de 3 ans plus âgé que Jaune et dans la fleur de sa bogossitude. Il jouait au rugby pour l’équipe du lycée. Jon s’approcha de Jaune et lui lança : « Alors ça va le Galopin ? »Jaune devint tout de suite orange de rage et voulu lui sauter au cou mais il se souvint du vieil adage : « Ne jamais attaquer son ennemi dans le dos, à part si on ne veut pas qu’il nous voit arriver ».

Grandpapa Snow hurla  » Alors vous voulez quoi pour l’apéro ?????? »

Et Tonton Gégé hurla en retour « Un pti Jaune !!!!! Comme d’habitude !! ». Et tout le monde se retourna vers Jaune, qui riant gras et qui avec une feuille de salade de la veille coincée entre les dents, dans un rire dément collectif, les yeux injectés de sang et de haine, qui sonnait le glas des espérances de Jaune quant à une certaine coolitude qui lui permettrait d’aborder White. Elle le fixait d’un regard mi-amusé mi-hautin qui ne rassura pas Jaune.

C’était l’heure du repas de Noël.

Grandpapa Snow avait mis les petits plats dans les grands. Jaune était placé entre Jon et White. White sentait bon l’anisette et jetait des regards langoureux à Jaune. Ou alors elle fouettait le pastis et jetait un regard torve autour d’elle à 3 grammes, c’est selon. Jaune ne savait pas que choisir. Le renard argenté qu’elle posa sur ses genoux finit de le décidé : White était grise !!!!

« POLICE !!!! OUVREZ !!!!!!!!! »

Un escadron du GIPN pénétra violemment dans la pièce (alors qu’on en était qu’aux moules) et menotta White pour l’emmener en geôle. Une sombre histoire de trafic de mariages blancs.

Jaune se retourna vers Jon mais celui ci avait disparu dans la bataille.

Jaune le chercha partout et finit par le trouver dans la cave.

« Jon ! Jon ! La police emmène… Bonté divine !! »

Jaune fut marqué par cette vision à vie et noya sa souffrance dans l’anisette et le pastaga !

C’était l’histoire de Jaune Snow, le bonhomme de neige alcoolique ! Vous pourrez le retrouver à Bourges, le Dimanche 9 décembre 2018 grâce à Timbur !! 😀

Encore un Nenfant qui aura bien mérité un 10 !!!!

NAF World Cup 2019 : La Coupe du Monde se prépare (La LaLa La Laa, La La La La La La Laaaaaa)

La prochaine Coupe Du monde de Blood Bowl se prépare et aura lieu du 4 au 6 octobre 2019 en Autriche à Dornbirn (hein ? Vous ne connaissez pas Dornbirn ?? Mais faut sortir les gars !! :p)

Certains autrichiens étaient venus jusqu’au Crôc Bowl pour nous faire admirer leur pilosité naissante.

L’Autriche, L’Autriche, d’accord, mais qu’est ce qui pourrait bien nous faire déplacer par delà les frontières pour aller pousser quelques petits bonhommes en plomb ??…

Oui, bon, d’accord, mais sinon ??? :p

Oui, bon, y en a pour toutes les tailles de chaussures à son pied, Ok, on a compris…

Du Blood Bowl ????????????????

CHAAAAAAMMMPPPIIIIOOOONNNNNSSSSSS DDUUUUU MMMMOOOOOONNNNDDDDEEEEEE   !!!!!!!!!!! 😀 😀 😀

Hein ?? Ouais le planning, c’est mieux.

Le Planning.

Donc ça se tiendra du 4 au 6 octobre 2019 : 3 jours, 3 matchs par jour, donc 9 matchs en 3 jours !! Dans un hangar où se tasseront au moins 900 bloodbowleux beuglant et en sueur….

(Attention, ça va commencer…)

J’ai déjà mal à la tête au 3ème match du premier jour de la Lutèce, alors là au bout du 9ème match, le plus probable serait que j’ai mal au cul (mais c’est un autre problème)(la trouille peut être ?).

Ouais et les règles ?

Les Règles.

Des équipes de 6 coachs (ou 7, mais là, c’est tellement compliqué que je n’ai même pas lu les règles, hein)(en gros, le 7ème peut amener les cafés et ramasser les savonnettes).

4 Tiers (c’est comme le quatre quart, mais y en a un qui s’est fait baiser) :

  • Tier 1: Amazons, Bretonnians, Chaos Dwarves, Dark Elves, Dwarves, Lizardmen, Norse, Orcs, Skaven, Undead, Wood Elves
  • Tier 2: Chaos Renegades, Elf Union, High Elves, Humans, Khemri, Necromantic
  • Tier 3: Daemons of Khorne, Chaos, Nurgle’s Rotters, Slann, Underworld Denizens, Vampires
  • Tier 4: Goblins, Halflings, Ogres

Un budget de départ pour acheter joueurs et comp’. Faut dépenser au moins 1.100.00 pour acheter les joueurs. Tu peux acheter une Star UNIQUEMENT si t’as déjà acheté 11 joueurs (subtilité qui va bien faire chier ceux qui veulent amener une Star)(qui sont les Stars approuvées par la NAF)

Tier Starting Cash Day 2 Day 3
(gold pieces) (before game 4) (before game 7)
1 1,160,000 40,000 40,000
2 1,200,000 50,000 40,000
3 1,250,000 50,000 40,000
4 1,250,000 70,000 40,000

D’un jour sur l’autre tu gagnes du budget pour acheter des comps en plus. (la simple : 20.000 et la double 30.000)

UN joueur peut avoir deux comps.

Les Tiers 1-2-3 (acheter des saucisses) : peuvent prendre UNE double comp. (la deuxième comp coûte 30.000).

Le Tier 4 peut avoir autant de double comp qu’il veut. Il peut aussi avoir UNE modification de Stats (qui ne peut pas être combinée avec une autre comp).

Les Stars ne peuvent pas recevoir de comp ou de modification de stats.

Voilà, on verra plus tard ce que ça peut donner sur quelques rosters phares (ou baleine).

Tout ça s’est bien beau, mais bon, et le PLUS IMPORTANT ?????????

LES GOODIES !!!!!!!!

La team comprise dans le pack sera une Team Bas Fond.

J’ai pas trouvé pleins de photos, ce qui est assez bizarre mais c’est une Team avec un style très marqué, dont les artworks ont été fait par un des gars de l’équipe d’orgas de la Worldcup. Pour dire au début, je l’ai trouvé très laide, mais finalement, c’est un style qu’on voit peu ou pas, et donc assez original je trouve. Voire classe.

C’est vrai c’est ps toujours évident d’être original et classe…

Finalement, je les aime bien ces figs ! :p

Y a d’autres goodies (terrain en dur…)

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, on se donne rendez vous pour quelques analyses de roster 🙂

Guild Ball : les nouveautés de septembre et les news de la Saison 4.

Salut les Bloodbowleux ! Salut les Guildballeux !! Salut toi qui nous lit assis confortablement sur ta lunette chauffante grand confort au fin fond de tes gogues !! 😀

La grande mise à jour de la Saison 4 de Guild Ball arrive à grands pas (13 octobre 2018) et c’est un moment très important : Affinage des règles, mise à jour des cartes de joueurs et sorties de nouvelles équipes. (et du saucisson)(c’est bon le saucisson)

Que pouvons nous en attendre ???

Après avoir été parmi ceux qui ont bien râlé lors de la mise à jour des cartes de joueurs de la Saison 3 où pratiquement TOUTES les cartes avaient changé, je dois bien dire que les changements étaient salutaires : simplification des cartes, plus de surcharge de compétences où on arrive pas à tout suivre, plus clair, plus lisible quoi. Donc au final, il faut réapprendre ses joueurs, mais c’est vraiment pour le mieux.

Là les mises à jour vont se faire dans la formulation des compétences où Steamforged veut utiliser un langage moins « tabletop » et plus « parlé » qui devrait rendre la compréhension plus accessible pour tout le monde.

Et bien sûr, rééquilibrage des Teams pour faire en sorte que jouer chaque équipe soit possible et fun (ces mises à jour se font plusieurs fois dans l’année avec des errata) : grosse qualité de GB.

On voit ici les pourcentages de victoires des équipes suite aux différents errata, ça bouge !! (c’est vraiment agréable que ce jeu ne soit pas figé dans le marbre comme… suivez mon regard…) 😉

Niveau Nouvelles Sorties de Team, ça donne quoi ?

Steamforged suit son objectif de sortir une Miniguilde (6 joueurs) pour chaque Guilde existante. Ces Miniguildes sont des Teams à part entière auxquelles on peut rajouter deux joueurs de la Team originelle pour avoir un roster complet de 8 joueurs. Et deux joueurs de la Miniguilde peuvent jouer avec la Team originelle. Donc pour 50€ on a une boite de Team en PVC avec les tokens de compétences, un but et un élément de décor. Un accès hypersimple et facile au jeu.

Prochaine Miniguilde : les Navigateurs. (Sortie fin septembre)(repoussée à novembre)

Miniguilde affiliée aux Fishermen, on a affaire à un style de jeu tout en vitesse et en football : le but : marquer des buts !!! (ça tombe bien)

Le but de Steamforged est de sortir deux Miniguildes (les Navigateurs et les Cuistots) au style de jeu simple et efficace pour être très accessibles aux nouveaux venus.

La capitaine Navigator.

Règle commune à tous les joueurs : on peut relancer tous les dés qu’on veut lors des attaques et des tirs !! Sympa. 🙂

Perso, je trouve les figs assez sympa (surtout le gros balèze à droite) mais on peut leur trouver un certain manque d’audace (la capitaine et le BoyzToMen à droite : bof)

A tester en tout cas ! On refera le point lors de la sortie de la Saison 4 pour voir toutes les nouveautés et ce que ça donne pour les équipes qu’on possède.

En attendant je vous laisse avec la Finale du championnat national angliche avec commentaires et tout et tout !

A plus !